Project

General

Profile

Privatebin » History » Revision 14

Revision 13 (sacha, 10/11/2021 07:35 PM) → Revision 14/18 (sacha, 10/11/2021 07:36 PM)

# Privatebin 


 A la mode du moment (janvier 2021) on a des liens de contenus pédophiles postés sur le Privatebin/Pastebin/Paste, j'ai fait un petit script pour gérer le problème. 

 --- 

 màj 20211011 

 On avait fait un patch pour pouvoir log les posts 

 



 ~~~ 
 diff --git a/lib/Controller.php b/lib/Controller.php 
 index 2df522a..e8b688a 100644 
 --- a/lib/Controller.php 
 +++ b/lib/Controller.php 
 @@ -262,6 +262,7 @@ class Controller 
              } catch (Exception $e) { 
                  return $this->_return_message(1, $e->getMessage()); 
              } 
 +              syslog(LOG_INFO, "[newPaste] $_SERVER['REMOTE_ADDR'] $paste->getId()"); 
              $this->_return_message(0, $paste->getId(), array('deletetoken' => $paste->getDeleteToken())); 
          } 
      } 

 ~~~ 


 A la mode du moment (janvier 2021) on a des liens de contenus pédophiles postés sur le Privatebin/Pastebin/Paste, j'ai fait un petit script pour gérer le problème. 

 --- 

 Pour retirer un contenu je vous propose d'utiliser le script sur le serveur qui héberge le Privatebin: gaia:/root/pedokill.sh 

 Les url de privatebin ressemblent à: https://pastebin.aquilenet.fr/?ASH#PASSWORD 
 exemple: https://pastebin.aquilenet.fr/?abe546d271f749b1#E8Zu84zJUPjFLmzgC3Hg5iJL38WDRfGcAJLxW6XC6DG6 




 

 Pour utiliser le script il suffit de l’exécuter avec en paramètre le ASH#PASSWORD. 
 Exemple: /root/pedokill abe546d271f749b1#E8Zu84zJUPjFLmzgC3Hg5iJL38WDRfGcAJLxW6XC6DG6 

 N'hésitez pas à me (Sacha) tenir au jus des améliorations ;) 

 Une idée est de dégager la première ligne de log qui est celle de l'émetteur du contenu. 

 J'ai identifiée un motif identique qui est le referer 4ox.fun (je ne vous conseille pas de visiter le site) et ajouté dans l'apache du privatebin (en espérant que ça bloquera bien ce referer): 


 ``` 
         # Block pedosite 
         RewriteEngine on 
         # Selection par referer (header HTTP) ici 4ox.fun, on peut en rajouter d’autres avec un | ie 4ox.fun|unautrerefererabloque.xyz|.*nowhere 
         RewriteCond %{HTTP_REFERER} 4ox.fun|.*nowhere [NC] 
         # Apache répondra 405 Forbidden --> [F] sans réécrire le path   
         RewriteRule .* - [F] 

 ``` 


 J'ai fait le ménage en utilisant ce referer: 

 ``` 
 for i in $(zgrep 4ox.fun /var/log/apache2/pastebin.aqln.access.log* |awk '{print $7}'|sort|uniq); do /root/pedokill.sh $i;done 
 ``` 
 (c'est bugé il y a des réponses qui n'ont pas le chemin mais du coup le pad ne sera pas effacé puisqu'il n'existe pas, le script vérifie que le chemin existe) 

 et vérifie s'il y en a de nouveaux: 
 ``` 
 tail -F /var/log/apache2/pastebin.aqln.access.log |grep 4ox.fun |awk '{if ($9 =="200") print $7} ' 
 ``` 


 ## /root/pedokill.sh 


 ``` 
 #!/bin/bash 

 # pedokill.sh 
 # ------------ 
 # Sacha@Aquilenet 20210115 
 # Archive et supression d'un lien Privatebin 

 privatebinpath="/srv/www/aquilenet.fr/PrivateBin/data" 

 if [ -z "$1" ];    then 
         echo "Entrer le hash après \"https://pastebin.aquilenet.fr/?\" " 
 exit 1 
 fi 

 ash=$(echo $1|cut -d# -f1) 
 pass=$(echo $1|cut -d# -f2) 
 pagepath="$privatebinpath/${ash:0:2}/${ash:2:2}/$ash.php" 

 if [ -f $pagepath ]; then 
         echo "Archive du lien et logs d'accès" 
         archivepath="$privatebinpath/archive/$ash" 
         mkdir -p $archivepath/{logs,privatebin_file} 
         cp $pagepath $archivepath/privatebin_file 
         echo $pass > $archivepath/privatebin_file/pass 
         zgrep $ash /var/log/apache2/pastebin.aqln.access.log* > $archivepath/logs/$ash.log 
         cd $archivepath/logs/ && tar czvf $(date +"%Y%m%d-%H%M")_$ash.tar.gz $archivepath/logs/$ash.log 
         rm -f $archivepath/logs/$ash.log 

         echo "Efface le lien PasteBin: \"https://pastebin.aquilenet.fr/?$ash\"" 
         rm -f $pagepath && rdmdir $privatebinpath/${ash:0:2}/${ash:2:2} 
 else 
         echo "Mauvais lien !" 
 fi 
 ``` 

 ## Bonux: surveiller les référents 

  On peut surveiller de temps en temps le top des "referer" 

     awk '{print $11}' /var/log/apache2/pastebin.aqln.access.log|sort |uniq -c|sort -n